Le coup d’envoi de la finale de la saison 2019-2020 du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA a été donné ce samedi. Les 24 voitures en lice aux 8 Heures de Bahreïn viennent de compléter leur première heure de course.

Mike Conway a conservé l’avantage de sa pole position au départ et a ensuite déroulé le plan de marche. Le pilote de la Toyota TS050 Hybrid #7 a pris le large en tête de la course, devançant Sébastien Buemi et la voiture sœur #8 avec plus de 20 secondes.

Du côté de la catégorie LMP2, Paul di Resta a bouclé le premier relais en tête au volant de l’Oreca 07 #22 de United Autosports, suivi par l’Alpine A470 #36/Signatech Alpine Elf. Au volant de cette dernière, André Negrão n’est pas parvenu à rester blotti dans l’aileron du leader et a même perdu la deuxième place à l’issue des premiers arrêts aux stands. C’est désormais l’Oreca #37 du Jackie Chan DC Racing qui pointe au deuxième rang.

Porsche et Aston Martin se livrent bataille en LMGTE Pro où le leadership est conservé par Kevin Estre, parti de la pole au volant de la Porsche 911 RSR #91, face à Marco Sorensen sur l’Aston Martin Vantage AMR #95/AMR.

Le début de course est animé en LMGTE Am, notamment entre les Aston Martin qui se sont percutées au virage 8 après plus de 30 minutes de course. Paul Dalla Lana, deuxième sur l’Aston Martin #98/AMR, a été un peu trop optimiste au freinage face à l’Aston #90/TF Sport du leader, Salih Yoluc. Le leadership a changé de mains entre temps, au profit de la Porsche 911 RSR #57du Team Project 1.

Retrouvez le classement complet à H+1 ICI.