4H du Castellet ELMS, H+1 : United Autosports domine en LMP2 et LMP3

© Jakob Ebrey-JEP

Nous y sommes ! Le coup d’envoi des 4 Heures du Castellet, première manche de la saison 2020 de l’ELMS, a été enfin donné ce dimanche.

Malgré la longue attente – 266 jours depuis la finale à Portimao, aucun incident n’a été signalé au départ. Phil Hanson a réussi à conserver le bénéfice de la pole position au volant de l’Oreca 07 #22/United Autosport, suivi de près par Mikkel Jensen et l’Aurus 01 #26/G-Drive Racing ainsi que Will Owen sur la l’Oreca #32/United Autosports.

Quatrième sur la grille, Paul Lafargue s’est bien défendu à bord de l’Oreca #28/IDEC Sport mais après un peu plus de 20 minutes de course, la voiture s’immobilise en bord de piste. Paul Lafargue parvient ensuite à rentrer à son stands, l’équipe inspecte la voiture et cette dernière reprend la piste 15 minutes plus tard, soit plus de 7 tours concédés. Les problèmes n’étant pas réglés, la voiture est de nouveau rentrée dans son garage.

Entre temps, il y a eu du mouvement en tête de la course avec un resserrement des écarts entre les trois hommes de tête. Phil Hanson a cédé le leadership à son équipier de la voiture sœur #32, Will Owen. Mikkel Jensen en a profité pour intercaler l’Aurus #26 en deuxième position.

A l’issue de la première vague d’arrêt aux stands, Owen et Hanson ont conservé le volant et son ressortis aux deux premières places devant Roman Rusinov qui a pris le volant de l’Aurus #26. Algarve Pro Racing et Graff complètent le quinté de tête.

United Autosports a la main mise sur la catégorie LMP3 grâce à un excellent premier relais de Tom Gamble sur la Ligier JS P320 #2. DKR Engineering a connu quelques déboires qui ont profité à RLR MSport et Realteam Racing.

La bataille est rude en LMGTE et après plusieurs minutes de duel entre les Ferrari 488 GTE #74/Kessel Racing, partie en pole, et #55/Spirit of Race. Michael Broniszewski a réussi à se défaire quelque peu de Dane Cameron mais les commissaires ont infligé un stop-and-go au leader pour départ anticipé. Dane Cameron a ainsi pu prendre le large à bord de la Ferrari #55.

A noter la sortie de piste Michael Fassbender surpris au freinage du premier virage. La Porsche 911 RSR #93/Proton Competition, endommagée, est rentrée à son stand.

Retrouvez le classement complet à H+1 ICI.