4H de Monza, H+2 : High Class Racing poursuit sa domination

© Daniele Pirovano

Le cap de la mi-course est franchi dans cette épreuve des 4 Heures de Monza, quatrième manche de l’European Le Mans Series. Malgré quelques incidents, la deuxième heure a été nettement moins perturbée que la première.

Après trois relais consécutifs parfaitement exécutés par Anders Fjordbach, mais aussi par son équipe High Class Racing qui a su profiter d’un Full Course Yellow à la fin de la première heure pour accroître son avance en tête de course. Le pilote danois a laissé place à son compatriote et coéquipier Dennis Andersen.

Le rythme du pilote Bronze est tout à fait correct, mais chez ses poursuivants, ce sont des pilotes de points qui sont en piste. En effet, Filipe Albuquerque, deuxième sur l’Oreca 07 #22/United Autosports, tourne régulièrement plus d’une seconde plus vite que le leader. L’écart, qui s’élevait à 35 secondes au début du relais, s’élève désormais à 11 secondes.

Job van Uitert a quant à lui pris le volant de l’Oreca #32/United Autosports après plusieurs erreurs commises par son coéquipier Will Owen, dans la première chicane.

L’équipage de la Ligier JS P217 #34 d’Inter Europol Competition continue sa belle prestation avec la quatrième place occupée pour le moment. Panis Racing complète le top 5.

Martin Hippe termine la deuxième heure comme la première, en tête de la catégorie LMP3 avec la Ligier JS P320 #13/Inter Europol Competition. Robert Wheldon, auteur du meilleur tour en course de cette catégorie, fait l’effort pour recoller au leader à bord de la Ligier #2/United Autosports.

Après une magnifique passe d’armes au début de cette heure, Alessio Picariello a verrouillé le leadership en prenant de précieuses secondes de la concurrence. Le pilote de la Porsche 911 RSR #77/Proton Competition compte près de 30 secondes d’avance sur la Ferrari 488 GTE #74/Kessel Racing.

Retrouvez le classement complet à H+2 ICI.