43 prototypes pour la finale de la Sprint Cup by Funyo au Castellet

© Marc de Mattia / DPPI

Pour sa dernière étape en France (la finale Funyo aura lieu les 22-24 Novembre à Estoril au Portugal). La Sprint Cup by Funyo Sport-proto s’offre une épreuve de premier choix au circuit Paul Ricard.

Ce 5ème RDV de l’année verra également le retour des Funyo F5 qui viendront amplifier le nombre de Funyo présente dans le Var avec pas moins de 43 voitures sur la piste. De quoi annoncer de nombreuses batailles à tous les niveaux du plateau, il va y avoir du spectacle !

Les titres pilotes Sprint Cup by Funyo en point de mire au Castellet :

En entamant son dernier tiers, le championnat des prototypes du constructeur Français commence à entrevoir ses possibles lauréats. Au classement général rien n’est encore fait, malgré la domination de Nicolas Cannard (HMC Racing) à Magny-Cours. Il ne faudra pas oublier que le règlement Funyo prévoit de retirer les 2 plus mauvais résultats à la fin de la saison sur les 24 courses réalisées. Actuellement 14 pilotes sont mathématiquement en lice pour décrocher le précieux trophée avec encore 200 points à prendre.

Virtuellement Nicolas Cannard à une avance de 37 points sur son dauphin Jonathan Dessens (AMGV Sport Racing), suivi par Aurélien Robineau (Bleu Mercure Racing) et Edouard Héry (AMGV Sport Racing) comptabilisant respectivement 65 et 98 points d’écart avec le leader. Chacune des 4 courses du weekend donnant 25 points, rien n’est encore vraiment joué à 2 meetings du titre…

En revanche, en « Gentlemen » driver, Edouard Héry pourrait être titré au soir du meeting du Castellet. Le podium final n’est pas pour autant dessiné. Ses trois poursuivants du HMC Racing, Franck Lefèvre, Christian Camboulive et Olivier Gauclère sont chacun à 81, 89 et 123 points de la première place.

Jonathan Dessens, dans la catégorie « Espoir », devance Cyril Léger (J&L Pure Racing) et Nicolas Siebenschuh (AMGV) !

Nouvel arrivant chez Funyo, Clément Bully (HMC Racing), qui a démontré de belles performances à Magny-Cours est un adversaire sérieux pour arbitrer le podium final en « Espoir ».

À l’occasion du meeting Varois, Tanguy Ide, Benoît Eveillard, Philippe Delhoume ou encore Gaylor Herold, vont jouer leur propre course Sprint F5 avant leurs 2 derniers meetings à Magny-cours et au Mans les 25-27 Octobre et 15-17 Novembre.

Sans compter qu’il faudra surveiller Virginie Seillé qui effectuera ses débuts en compétition automobile. Pilote émérite en karting et dotée d’une solide expérience au volant, Virginie va donner beaucoup de fil à retordre à ces concurrents.

La Sprint Cup by Funyo a déjà connu en course, le père et les fils ou encore les frères, mais Virginie et Patrick Seillé vont inaugurer la course entre mari et femme !

L’actuel circuit de Formule 1 nous a offert, par le passé, un spectacle intense, sans doute la plus belle course depuis la création du championnat. Pas de stratégie de pneus car tout le monde aura le droit à des nouveaux pneus Michelin pour finir les 8 dernières courses (3 trains par saison).

D’après le communiqué de presse.