24H Dubaï : Mirko Bortolotti place la Lamborghini #964/GRT en pole position

© Petr Frýba

La Lamborghini Huracán GT3 GRT Grasser Racing Team (#964, Ineichen/Ineichen/Engelhart/Bortolotti) entamera la 13ème édition des Hankook 24H DUBAI depuis la pole position. Le pilote officiel Lamborghini Mirko Bortolotti a signé un nouveau record du tour en qualification, avalant le tour du Dubai Autodrome, long de 5,390 kilomètres, en 1’56’’716.

Le chrono de Bortolotti assure une deuxième pole position pour Lamborghini dans l’histoire des Hankook 24H DUBAI. “L’an dernier, nous avions joué de malchance en étant boutés hors de la course, commente Bortolotti. Il va de soi que nous voulons conjurer ce mauvais sort et tout sera mis en œuvre de notre côté pour imposer pour la première fois Lamborghini à Dubaï.’’ La formation Balck Falcon a vu ses deux Mercedes-AMG GT3 prendre les 2ème et 3ème places, avec la #3 (Al Qubaisi/Bleekemolen/Stolz/Mezger) devant la #2 (Al Faisal/Haupt/Buurman/Piana).

Basé aux Emirats Arabes Unis, le team GP Extreme a permis à Nicky Pastorelli de signer le meilleur temps de ses deux Renault R.S. 01 (#28, Valentini/Jefferies/Pastorelli/Varutti/Kronfli), de quoi lui assurer la pole en Classe A6-Am devant la Lamborghini GRT Grasser Racing Team (#963, Ineichen/Pampanini/Lenz/Calamia/Breukers) et la Porsche Herberth Motorsport (#911, Allemann/Bohn/Renauer/Renauer/Olsen).

Au volant de la Porsche 991 Cup #63 race:pro motorsport (Misky/Sultanov/Bachler/Jahn/Foster), l’Autrichien Klaus Bachler est resté au sommet de la Classe 991-Pro d’un bout à l’autre de la séance, réussissant même à améliorer son propre chrono à plusieurs reprises. Il héritait dès lors de la pole de catégorie avec un temps de 2’01’’429, suivi de la Porsche FACH AUTO TECH (#62, Campbell/Andlauer/Preining/Richter) et de la 911 RScar Motorsport (#82, Solovlev/Meshcheiakov/Gromov/Rusinov).

En fin de séance, le Suisse Philipp Frommenwiler plaçait la Porsche FACH AUTO TECH #61 (Wagner/Bruder/Hegglin/Frommenwiler/Hirschmann) au sommet du classement de la Classe 991-Am. Avec un meilleur temps en 2’01’’633. La Porsche race:pro motorsport (#67, Thorpe/McInerney/ Quaife/ Cappelli) prenait la deuxième place de catégorie devant la Porsche Raceunion (#187, Autumn/Laser/Gülden/Skoog/Triller).  

Le plus rapide de la Classe GT4 était Philip Ellis au volant de l’Audi R8 LMS GT4 Phoenix Racing (#248, Ellis/Lappalainen/Rdest/Jasper), suivi de la Mercedes-AMG GT R SPX Besagroup Racing (#233, Kovac/Schumacher/ Asch/Asch/Leib) et la Mercedes-AMG GT R SPX Team RACE SCOUT by Winward (#84, Ward/Ward/Gebhardt/Schneider/Fontana).

  

Les honneurs de la pole position en SPX ont échu à la Lamborghini Huracán Super Trofeo Leipert Motorsport pilotée par Oliver Webb (#10, Webb/Wee/Moh/Schjerpen/Volbikas), devant la voiture similaire de GDL Racing Team Asia (#77, Liam/Farmer/Tan/Verburg) et la Porsche MRS GT Racing (#89, Rödig/Bernsteiner/Heger/Zöchling).

La star française Christophe Bouchut a positionné la Lamera Cup car (#60, Merafina/Couasnon/Bouchut/Marie) au sommet de la Classe SP2, prenant le meilleur sur la Porsche Speedlover (#78, Bastien/Diez/Rivas/Wilwert) et la KTM X-BOW KTM Motorsport Australia (#246, McMillan/Wood/Pronk/Kox). 

D’après le communiqué de presse.