Les choses sérieuses ont débuté ce soir dans la Sarthe avec la première séance d’essais qualificative de la 87e édition des 24 Heures du Mans. Les pilotes n’ont pas perdu de temps pour réaliser quelques bons chronos significatifs, à commencer par les BR Engineering BR1.

Egor Orudzhev a été le premier à afficher en violet les partiels avec un tour en 3:17.633 pour le compte de la BR1 #17/SMP Racing. Kamui Kobayashi a ensuite fait parler la poudre pour établir la nouvelle référence en 3:17.161, soit seulement quatre dixièmes de mieux que la LMP1 privée. A 2,4 secondes, on retrouve la Rebellion R13 #3/Rebellion Racing (3:19.603), devançant de quelques dixièmes la Toyota #8 que Fernando Alonso a placé au quatrième rang (3:19.837) dans les dernières minutes.

Vers 23h10, Mike Conway sur la Toyota #7 est entré en contact avec l’Oreca 07 #31/DragonSpeed. Cette dernière, pilotée par Roberto Gonzalez, était partie en tête-à-queue dans la dernière chicane et ne s’est pas vraiment préoccupée des voitures qui pouvaient arriver derrière. C’est ainsi que le pilote de la Toyota #7 n’a pu éviter l’accrochage lorsque la #31 tentait de remettre dans l’axe de la piste. Ce sont donc les leaders des catégories LMP1 et LMP2 qui se sont percutés.

C’est également dans les toutes premières minutes de la séance que la référence des LMP2 a été établie. Pastor Maldonado en est l’auteur en 3:26.804 au volant de l’Oreca 07 #31, qu’il partage avec Roberto Gonzalez et Anthony Davidson. La concurrence n’est pas loin puisque l’Alpine A470 #36/Signatech Alpine Matmut ne concède que 131 millièmes. Troisième place prometteuse pour la Ligier JS P217 #22/United Autosport (+0,534s).

Harry Tincknell a profité de sa cinquième sortie en piste ce soir pour s’emparer des commandes de la hiérarchie des LMGTE Pro. Le coéquipier de Jonathan Bomarito et d’Andy Priaulx a tourné en 3:49.530 pour le compte de la Ford GT #67/Ford Chip Ganassi Racing. Aston Martin prive Porsche GT Team d’un quadruplé dans le top 5 puisque l’Aston #97 s’est classée troisième, juste derrière la Porsche 911 RSR #93 et devant les #91, #94 et #92.

Les Porsche 911 RSR conservent l’avantage en LMGTE Am. Après la #77 en essais libres, c’est la voiture sœur #88 qui a passé la vitesse supérieure en 3:52.454.

La météo devrait nous permettre d’avoir une chasse à la pole position digne de ce nom. Rendez-vous donc entre 19h et 21h pour les essais qualificatifs 2.

Retrouvez le classement complet de la séance ICI.