Le team Rinaldi Racing fera ses débuts aux 24 Heures du Mans les 21 et 22 aout prochains, avec l’engagement d’une Ferrari 488 GTE dans la catégorie GTE Am.

Pierre Ehret était jusqu’à présent le seul pilote confirmé au volant de la voiture. Le pilote allemand fera équipe avec Christian Hook et Jeroen Bleekemolen lors du double tour d’horloge sarthois.

Pierre Ehret compte huit participations aux 24 Heures du Mans, la dernière remontant à 2014 chez Team Taisan dans la catégorie GTE Am . Le pilote de 64 ans possède une belle expérience des courses d’endurance, avec également sept participations aux Total 24 Heures de Spa.

Christian Hook quant à lui fera ses débuts aux 24 Heures du Mans. L’allemand a remporté cet hiver la catégorie GT Am de l’Asian Le Mans Series avec Manuel Lauck et Patrick Kujala. On l’a également vu la saison dernière en GT World Challenge Europe et International GT Open chez SPS Automotive au volant d’une Mercedes AMG GT3. Hook connait bien l’écurie dirigée par Michele Rinaldi pour avoir couru avec de 2017 à 2019 en Blancpain GT Series.

Jeroen Bleekmolen possède une belle expérience des courses d’endurance, avec 15 participations aux 24 Heures du Mans depuis 2006 en GT, LMP1 et LMP2, notamment chez Rebellion Racing. Le hollandais a remporté la catégorie LMP2 en 2008 au volant de la Porsche RS Spyder du team Van Merksteijn Motorsport.

Rinaldi Racing engagera sa Ferrari 488 GTE aux 6 Heures de Monza le 18 juillet prochain, troisième manche du FIA World Endurance Championship, pour préparer les 24 Heures du Mans. Pierre Ehret estime qu’une course d’essai est absolument nécessaire en raison des différences conceptuelles entre la GT3 et la GTE. La Ferrari 488 ne dispose pas de système d’ABS, contrairement au modèle GT3.

« La GT3 utilise toujours un système de freinage ABS alors qu’en GTE il faut se passer de cette aide et freiner très prudemment pour ne pas bloquer les roues ou même sortir de la piste. C’est difficile pour les pilotes amateurs, surtout s’ils sont issus du GT3 comme Christian. »