La séance a débuté timidement, sur une piste humide. Une averse s’est en effet abattue quelques minutes avant l’ouverture de la piste. Les équipes ont entamé leur travail en vue de la course avant que le rythme s’accélère dans la deuxième heure.

Un drapeau rouge est venu interrompre les débats, provoqué par la sortie de piste de la Porsche 911 RSR #99/Dempsey-Proton Racing, dans la deuxième partie des Hunaudières, pilotée par Tracy Krohn. Coutumier du fait, l’américain a engendré 50 minutes de neutralisation (réparation des rails) durant laquelle la pluie a fait son retour lors cette pause, de quoi humidifier la piste pour la relance.

Gustavo Menezes a profité d’une percée du soleil dans la deuxième heure pour signer la référence du week-end en 3:19.960 au volant de la Rebellion R13 #3/Rebellion Racing. Le pilote américain a été plus de deux secondes du meilleur chrono de cette dernière lors de la Journée Test (3:22.194). Cependant, dans la dernière demi-heure, Stoffel Vandoorne a amélioré en 3:19.931 mais c’était sans compter sur Kamui Kobayashi. Le japonais a établi le nouveau meilleur chrono en 3:18.091 au volant de la Toyota TS050 Hybrid #7. Le coéquipier de Mike Conway et José Maria Lopez a ainsi relégué la concurrence à plus d’1,8 seconde, à commencer par la BR Engineering BR1 #11/SMP Racing, suivie par la R13 #3. Le quinté de tête est complété par la Toyota #8 et la R13 #1.

La catégorie LMP2 a vu Paul-Loup Chatin signer le meilleur temps en 3:28.363 au volant de l’Oreca 07 #48/IDEC Sport, devançant l’Oreca #31/DragonSpeed avec 367 millièmes. Troisième temps pour l’Aurus 01 #26/G-Drive Racing à 5 dixièmes.

Les Porsche 911 RSR #92 et #94 ont dominé la séance dans la catégorie LMGTE Pro tandis que la catégorie LMGTE Am a été dominée par la Porsche #77/Dempsey-Proton Racing.

Les débats reprendront à 22h avec la première séance qualificative.

Retrouvez le classement complet de la séance ICI.