Après 5 heures et 48 minutes de drapeau rouge, la 71e édition des Total 24 Heures de Spa a enfin pu reprendre ses droits. Les concurrents encore en lice ont ainsi pu retrouver la piste ardennaise d’abord derrière la voiture de sécurité, avant qu’elle ne s’efface.

La prudence n’était pas forcément de mise de part et d’autre comme en témoigne quelques accrochages. René Rast a percuté l’arrière d’une Aston Martin dans la descente jusqu’au Raidillon mais plus de peur que de mal puisqu’un suraccident aurait pu se produire.

Repartie au sommet de la hiérarchie, la Lamborghini Huracan GT3 #63/GRT a effectué son pit stop technique obligatoire, perdant ainsi cinq minutes. La BMW M6 GT3 #34/Walkenhost avait ainsi hérité du leadership mais Klaus Bachler s’est montré redoutable à la deuxième place pour hisser la Porsche 911 GT3 #54/Dinamic Motorsport au premier rang. Le pilote de l’Audi #1/Audi Sport Team WRT les a tous les deux mis d’accord en prenant les commandes de la course.

Ferrari perd toute chance de podium et de victoire suite à un accrochage de la #72/SMP Racing qui a été endommagée dans la manœuvre.

La Porsche #54 et la BMW #34 doivent encore réaliser leur pit stop technique.