Nous pourrions bien voir une voiture supplémentaire dans la catégorie Hypercar au mois d’aout lors des prochaines 24 Heures du Mans.

L’écurie américaine Dragonspeed a annoncé sur son compte  Twitter qu’elle avait déposé un dossier d’engagement aux 24 Heures du Mans en cas de forfait d’un invités à la 89e édition de la classique sarthoise.

L’équipe dirigée par Elton Julian dispose d’un châssis BR1 à moteur Gibson utilisé en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et aux 24 Heures du Mans lors de la Super saison 2018-2019.

Dragonspeed avait malheureusement du abandonner lors de ses deux participations avec la BR1. Une des deux BR1 du team russe SMP Racing était monté sur le podium de l’édition 2019.

À ce jour, seul Alpine ELF Matmut figure sur la liste des engagés de la catégorie Hypercar avec un prototype LMP1, encore accepté cette saison aux cotés des Hypercar de Toyota et Glickenhaus. Alpine fera rouler son Alpine A480, ex Rebellion R13 développée par Oreca.

Dragonspeed fera également rouler une Oreca 07 aux 24 Heures du Mans dans la catégorie LMP2 pour Henrik Hedman, Ben Hanley et Juan-Pablo Montoya.