La cohérence est de mise chez Volkswagen Motorsports et le prototype électrique ne sera donc pas transporté par avion ni par bateau jusqu’en Chine. C’est donc par la voie ferrée que le constructeur allemand va acheminer la monture de Romain Dumas jusque sur le continent Asiatique.

Ce périple ne représente pas moins de 11 000 kilomètres et prendra environ trois semaines. Si envoyer la cargaison par les airs auraient été plus rapides, l’acheminement de quatre conteneurs en train permet d’émettre 85% d’émissions de CO2 et 93% de dioxyde de souffre SO2 de moins.

11 000 kilomètres en train jusqu'en Chine pour la Volkswagen ID. R

Les quatre conteneurs ont été déplacés en camion entre Hanovre et Hambourg, tout comme les derniers kilomètres jusqu’au pied de la montagne Tianmen. La ligne de chemin de fer reliant Hambourg à Chongqing, en passant par la Pologne, la Biélorussie, la Russie et le Kazakhstan, est électrifiée à 97%, soit 10 490,35 kilomètres. Une seule section de 300 kilomètres, au Kazakhstan ne l’est pas.

11 000 kilomètres en train jusqu'en Chine pour la Volkswagen ID. R

Sur place, au lieu d’utiliser des générateurs alimentés au diesel, ils le seront par de la glycérine, technologie utilisée notamment en Formula E.