Les essais libres des 1000 Miles de Sebring se sont poursuivis hier soir avec la deuxième séance qui s’est déroulée en nocturne. La hiérarchie n’a guère évolué dans la catégorie reine avec les Toyota TS050 Hybrid toujours loin devant la concurrence.

José Maria Lopez a abaissé la référence du week-end en 1:41.730 au volant de la Toyota #7. L’argentin a repoussé la voiture sœur #8 à cinq dixièmes tandis que les LMP1 privées sont reléguées à plus d’1,2 secondes. Les BR Engineering BR1 ont pris l’avantage face aux Rebellion R13. La BR1 #17/SMP Racing termine au troisième rang en 1:43.009, devant la voiture sœur #11 (1:43.019). Cinquième temps pour la R13 #3/Rebellion Racing en 1:43.362.

Stéphane Richelmi a fait parler la poudre dans la catégorie LMP2. Le monégasque a bouclé 6,019 kilomètres du tracé floridien en 1:47.716 pour le compte de l’Oreca 07 #38/Jackie Chan DC Racing, qu’il partage avec Gabriel Aubry et Ho-Pin Tung. L’Alpine A470 #36/Signatech Alpine Matmut s’est rapprochée à cinq dixièmes (1:48.213).

Quelques heures après Maxime Martin, son coéquipier Alex Lynn a signé le meilleur chrono de la catégorie LMGTE Pro. L’Aston Martin Vantage AMR #97 a été créditée d’un tour en 1:57.792 mais la concurrence est très proche. En effet, les Ford GT #67 et #66 du Chip Ganassi Racing, deuxième et troisième, ne concèdent que 33 et 169 millièmes. Les onze autos se tiennent en 1,003 seconde !

Les écarts sont également infimes en GTE Am. Ben Barker et la Porsche 911 RSR #86/Gulf Racing mènent la danse avec seulement 80 millièmes d’avance sur la Ferrari 488 GTE #54/Spirit Of Race. Huit des neuf autos qui composent cette catégorie ont terminé en moins de neuf dixièmes. A noter que la Porsche #56/Team Project 1, en feu dimanche, a pris la piste et a bouclé 32 tours.

La troisième et dernière séance d’essais libres se tiendra ce soir à 21h15, heure française. Elle sera suivie par les qualifications, à la tombée de la nuit.

Retrouvez le classement complet ICI.